05 82 95 49 49

(du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Abrisud (1)

Leader européen de l'abri de piscine et de terrasse

Coût entretien piscine : quel budget annuel faut-il prévoir ?

Bien entretenir sa piscine est indispensable pour garder une eau propre et continuer à l’utiliser sereinement au fil des années. Seulement, voilà : cet entretien représente forcément un certain coût. Avant de faire installer une piscine chez vous, il est donc important d’être conscient du budget que cela représentera à l’année.

Piscine

Que prendre en compte dans le prix d’entretien d’une piscine ?

Eau, électricité, produits d’entretien… Qu’allez-vous devoir payer tous les ans pour votre piscine ?

Le budget eau

L’eau occupe forcément une part importante dans les dépenses autour d’une piscine, particulièrement lors de sa première mise en route. Mais bonne nouvelle : il ne sera pas nécessaire d’effectuer un remplissage complet de votre piscine tous les ans. Il est même déconseillé de vider entièrement le bassin.  

Alors quelle consommation d’eau demande une piscine déjà remplie ? Le niveau de l’eau dans votre bassin aura régulièrement besoin d’être baissé puis de nouveau élevé. Pour une piscine de 48 m³, il faut compter un volume d’à peu près 12 m³ par an, soit 12 000 litres. En se basant sur le prix moyen de l’eau en France en 2020 (4,08 €/m³), on peut estimer un budget eau d’un peu moins de 50 €.

L’électricité

L’électricité est indispensable pour faire tourner la filtration de votre piscine. Le temps de filtration quotidien dépend de la température de l’eau : il faut la diviser par deux pour obtenir le temps de filtration nécessaire. Ainsi, une eau à 20 °C doit être filtrée pendant 10 h. En estimant le temps de filtration sur l’année, vous pourrez calculer la facture d’électricité que demandera votre piscine.

Le prix de l’électricité pour une piscine est généralement d’environ 250 €. Pour une estimation plus précise, prenez en compte le prix de l’électricité chez vous, estimez le temps de filtration nécessaire pour votre piscine sur une année et la consommation de votre pompe.

L’assurance

Ajouter une piscine à votre maison va avoir un impact sur vos assurances. Selon les contrats, l’assurance habitation peut être étendue pour prévoir de couvrir une piscine, mais vous pourriez avoir besoin de souscrire à une assurance supplémentaire. 

Les garanties qui sont nécessaires pour les propriétaires de piscine sont la responsabilité civile et la garantie des dommages. Si votre piscine a été construite par des professionnels, vous serez obligés de souscrire à une assurance dommages-ouvrage s’élevant généralement à 80 €.

Les impôts

Votre piscine étant une extension de votre maison, elle va impacter le montant de votre taxe d’habitation et de votre taxe foncière. Ces impôts varient selon les communes, votre Centre des Impôts pourra vous renseigner sur le montant exact, mais il faut généralement compter un surplus d’environ 80 € par an.

À savoir : les piscines hors sols et démontables ne sont pas concernées par cet impôt.

Le matériel d’entretien

Pour bien entretenir votre piscine, vous allez également devoir acheter quelques équipements spéciaux : épuisette, aspirateur robot ou manuel, bandelettes de mesure ou testeur électronique… Tout ce matériel n’a pas forcément besoin d’être remplacé tous les ans, mais vous équiper engendrera des frais à la mise en route de votre piscine, puis de temps en temps lorsqu’il faudra remplacer certains éléments.

Les produits d’entretien

Utiliser les bons produits d’entretien dans l’eau de votre piscine est ce qui va vous permettre de garder une eau propre dans laquelle vous pourrez vous baigner. Ces produits regroupent :

le désinfectant choisi pour votre piscine (chlore, brome, sel…) ;

– les correcteurs de pH ;

– d’autres produits complémentaires comme le floculant ou l’algicide.

Les produits d’entretien peuvent être assez chers et il est important d’en avoir toujours chez vous, pour rééquilibrer tout de suite l’eau en cas de besoin. Ils occuperont une part importante de vos dépenses.

Les produits d’entretien d’une piscine

Matériel entretien piscine

L’eau de votre piscine a besoin d’être traitée pour rester propre. Plusieurs choix s’offrent à vous pour ce traitement. Chacune de ces solutions n’engendrera, bien sûr, pas les mêmes frais. Alors, combien coute une piscine au chlore, au brome ou au sel ?

Le chlore

Pour un traitement au chlore, il faut généralement compter environ 230 € par an, ce qui englobe tous les produits d’entretien nécessaires : anticalcaire, chlore, rééquilibrage du pH et floculant.

Le brome

Avec une piscine au brome, le traitement de l’eau est à peine plus cher, soit environ 260 €. Ce prix comprend, là aussi, le brome, l’anticalcaire et le correcteur de pH.

Attention par contre, une piscine au brome requiert également l’installation d’un brominateur dont le prix est d’environ 150 € pour un appareil qui durera une dizaine d’années. Cette dépense ne sera, cependant, à prendre en compte qu’au moment de l’installation et ne changera pas ensuite le prix d’entretien annuel.

Le sel

Les produits nécessaires pour une piscine au sel sont ceux qui coutent le moins cher à l’année, puisque vous pouvez vous en sortir pour un budget annuel d’environ 150 € avec l’achat du sel, du floculant, de l’anticalcaire et des correcteurs de pH. 

Mais comme pour le brome, une piscine au sel demande une installation particulière : l’électrolyseur. Cet appareil demandera un investissement d’environ 1 500 € à l’installation puis 500 € tous les 4 ans afin de changer les électrodes. Ces dépenses supplémentaires font, qu’au final, un traitement au sel peut revenir à plus cher qu’un traitement au chlore ou au brome.

Estimer la dépense annuelle pour l’entretien d’une piscine

Reprenons tous les éléments détaillés plus haut pour estimer le cout de l’entretien d’une piscine au chlore, puisque c’est la configuration la plus courante et la moins chère. L’entretien de votre piscine coutera donc, en moyenne :

– 50 € pour l’eau ;

– 250 € pour l’électricité ;

– 80 € pour les impôts ;

– 230 € pour les produits d’entretien ;

– 80 € pour l’assurance ;

Le budget total d’entretien annuel d’une piscine au chlore est donc d’environ 690 €. 

Le coût de l’entretien d’une piscine chauffée

Si votre piscine est chauffée, alors vos dépenses seront forcément plus élevées, et dépendront de la méthode choisie pour chauffer le bassin. Ainsi :

La pompe à chaleur demande environ 200 € d’électricité, pour chauffer une piscine pendant 5 mois.

Le réchauffeur électrique est la solution la plus chère, pour environ 700 € d’électricité.

– L’échangeur de chaleur représente, quant à lui, 400 € d’électricité.

– Enfin, le chauffage solaire est la solution la plus économique, hors installation du matériel, puisqu’il ne demande aucune électricité et dépend entièrement de l’énergie solaire qui, elle, est gratuite !

Coût entretien piscine : chaque cas est unique

Pour estimer correctement le budget nécessaire à l’entretien de votre piscine, il va falloir replacer les informations données plus haut face à votre situation particulière.

La première chose à prendre en compte est la méthode choisie pour désinfecter l’eau, mais il faudra également réaliser votre calcul à partir des tarifs en vigueur dans votre commune. Ainsi, le prix de l’eau et de l’électricité peut varier d’une région à l’autre, tout comme le montant des impôts qu’il faut payer. Bien entendu, la taille et la profondeur de votre piscine vous serviront également de base pour réaliser un calcul précis.

Pour vous faire une idée un peu plus concrète de la dépense que va représenter votre piscine, et de si cette dépense est acceptable pour vous, vous pouvez la diviser par une moyenne du nombre de jours où votre piscine devrait être utilisée dans l’année. Ainsi, si vous vous baignez environ 150 jours par an (tous les jours pendant 5 mois), votre piscine, en suivant l’exemple donné plus haut, vous coutera environ 4,6 € par jour de baignade.

Quelques astuces pour réduire le budget de sa piscine

Prendre de bonnes habitudes vous aidera à diminuer vos dépenses pour votre piscine, tout en facilitant l’entretien. Voici trois conseils à appliquer.

Installer une couverture de piscine

Couvrir votre piscine facilitera grandement l’entretien de cette dernière. En effet, la couverture va limiter la quantité de saletés, poussières et feuilles mortes qui se déposeront dans l’eau, ainsi que le risque de voir l’eau de la piscine entrer en contact avec l’eau de pluie. Cela vous permettra de passer moins de temps à nettoyer votre piscine et d’utiliser moins de produits pour rééquilibrer le pH.

Si votre piscine est chauffée, la couvrir évitera aussi les déperditions de chaleur, le chauffage de l’eau sera donc moins important et votre facture d’électricité moins élevée.

Enfin, la couverture de piscine est également un élément qui vous apportera plus de confort de baignade, avec une eau qui restera plus chaude plus longtemps dans l’année. C’est aussi un élément important pour la sécurité de votre bassin, notamment si vous avez des enfants.

Faire un entretien régulier

Bien entretenir votre piscine vous permettra d’éviter des désagréments aux conséquences onéreuses. Vérifiez notamment au moins une fois par semaine le niveau du pH et rééquilibrez-le si nécessaire. Nettoyez aussi régulièrement votre piscine et le matériel d’entretien. 

En gardant une piscine propre avec une eau bien équilibrée, vous limiterez les risques de voir des bactéries ou des algues se développer dans l’eau, et donc de devoir appliquer un traitement particulier, et cher, pour régler le problème.

Mettre la piscine en hivernage

Préparer votre piscine pour l’hiver est une tâche importante et qui peut vous aider à faire des économies. En effet, un hivernage réalisé correctement va vous permettre de conserver une bonne qualité de l’eau et de remettre rapidement votre piscine en service à l’arrivée du printemps. Vous réduirez ainsi la quantité de produits nécessaires et ferez tourner la filtration moins longtemps au moment où vous voudrez de nouveau vous baigner.

Estimer le cout d’entretien d’une piscine avant de lancer l’installation vous aidera à éviter les mauvaises surprises et vous guidera également dans vos décisions. Ainsi la méthode utilisée pour le traitement de l’eau ou le fait de faire installer un système de chauffage pourront être influencés par le budget que représenteront ces choix dans vos dépenses annuelles.

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

Service Commercial

 05 82 95 49 49

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Service Clients

 05 35 54 01 46

du lundi au vendredi de 9h à 18h