05 82 95 49 49

(du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Abrisud (1)

Leader européen de l'abri de piscine et de terrasse

Electrolyse au sel : tout ce qu’il faut savoir pour votre piscine

La solution la plus courante pour désinfecter l’eau de votre piscine afin qu’elle reste propre et claire est d’ajouter du chlore. Cette méthode pose, cependant, quelques inconvénients : elle n’est pas écologique, elle peut être irritante et elle nécessite de manipuler des produits chimiques. Une alternative est de traiter sa piscine par électrolyse au sel. Comment fonctionne cette technique ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet. 

nageuse piscine

Le fonctionnement d’une piscine avec électrolyse au sel

Une piscine avec électrolyseur est, au final, très peu salée. Son eau ne ressemble pas à une eau de mer et c’est bien du chlore qui fait le travail de purification de l’eau. Alors, comment ça marche ?

Comment le sel peut-il se transformer en chlore ?

Une piscine au sel utilise deux éléments pour créer du chlore : du chlorure de sodium et de l’énergie électrique. En effet, au contact de la tension électrique, le sel s’oxyde et se transforme en hypochlorite de sodium, ou chlore naturel, qui deviendra du chlore actif au contact de l’eau pour détruire les algues et les bactéries.

Quel est le rôle d’un électrolyseur au sel dans une piscine ?

Un électrolyseur est un appareil qui va permettre au sel de se transformer en chlore. Il est composé d’électrodes qui vont créer un courant électrique avec lequel le sodium va entrer en contact. 

Une fois le chlore dans la piscine, il est exposé aux UV du soleil et retourne à sa forme de sodium pour revenir dans l’électrolyseur. Cette méthode suit donc un cycle perpétuel, qui se renouvelle de lui-même.

Les avantages et les inconvénients de l’électrolyseur

L’électrolyse est loin d’être la seule méthode qui s’offre à vous pour traiter l’eau de votre piscine. Pour faire un choix éclairé et véritablement adapté à votre situation, il est important de connaître les avantages et les inconvénients que présente cette solution.

Les avantages de la piscine salée

L’avantage principal d’un traitement au sodium est qu’il ne requiert pas d’acheter du chlore. Concrètement, qu’est-ce que ça signifie pour vous, au quotidien ? Vous n’aurez tout d’abord pas l’obligation de remettre régulièrement des produits chimiques dans votre piscine, l’entretien est donc simplifié. Vous n’aurez également pas besoin de stocker du chlore, produit dangereux qui doit être rangé hors de portée des enfants et des animaux. Vous n’aurez pas non plus besoin de le manipuler, tâche qui doit se faire avec précaution, tout en bénéficiant quand même de toute l’efficacité de ce type de produit. 

Le traitement au sel est également plus écologique, puisque même si un processus chimique a lieu, il ne demande pas d’utiliser directement des produits nocifs. La baignade est aussi plus agréable puisque le chlore créé par l’électrolyse n’a pas d’odeur et n’est pas irritant pour la peau ou encore les yeux. 

Les inconvénients de l’électrolyseur au sel

Le traitement au sodium présente tout de même quelques inconvénients. C’est une solution économique au quotidien, puisqu’il ne pas faut racheter régulièrement des produits, mais le prix d’installation est assez élevé. En effet, il faut, au départ, une grande quantité de sel, et surtout faire installer un électrolyseur. Le coût d’installation de cet appareil peut aller jusqu’à 2000 €. 

L’électrolyseur contient des électrodes qui sont fragiles. C’est donc un élément à prendre en compte dans l’entretien de votre piscine. Il est possible que ces électrodes grillent et nécessitent d’être régulièrement remplacées. Enfin, le sel est corrosif, il faut donc bien nettoyer l’électrolyseur pour éviter qu’il s’abîme. Dernier inconvénient de l’électrolyseur : il devient moins efficace dans une eau avec une température sous les 16° C.

Comment installer une piscine au sel ?

L’installation d’un électrolyseur dans une piscine est une opération délicate pour laquelle il vaut mieux faire appel à un spécialiste qui pourra vous conseiller et réaliser les manipulations en toute sécurité.

Avant l’installation de l’électrolyseur

Avant de vous lancer dans ce projet, il est important de vérifier quelques éléments, pour être sûr de choisir la bonne solution de traitement et éviter d’abîmer votre matériel. 

Vous pouvez ainsi commencer par vous assurer que tous les accessoires de votre piscine sont bien adaptés à ce traitement. Le sel étant corrosif, il peut abîmer les pièces en inox de votre matériel. 

Vérifiez ensuite que votre local technique est assez grand pour que l’électrolyseur puisse y être installé, avec son boîtier de commande et le coffret électrique. Enfin, il faudra également être sûr de pouvoir facilement le brancher sur le courant électrique.

Pompe à chaleur, règles de sécurité, branchement… : comment se passe l’installation ?

L’électrolyseur doit être branché sur une prise terre. Il peut être monté en by-pass ou en ligne. Ce dernier est le plus simple, mais il présente moins de flexibilité et les électrodes s’abîment plus rapidement. Avec le montage en by-pass, vous aurez la possibilité de fermer les vannes de l’électrolyseur, pratique quand l’eau de la piscine descend sous 16° C et que l’installation est alors moins efficace.

L’électrolyseur est soumis à quelques règles de sécurité. Il doit ainsi être placé à un mètre au-dessus du sol au minimum et doit être protégé de l’eau. Dans l’idéal, il doit être installé près de la pompe de filtration.

Si vous installez également une pompe à chaleur dans votre piscine, elle devra être placée après le système de filtration, mais avant l’électrolyseur.

Gérer une piscine avec hydrolyse au sel

Une piscine salée demande le même nettoyage régulier qu’une piscine au chlore, avec une épuisette et un robot. Mais qu’en est-il des traitements à suivre pour garder une eau claire et propre ?

Analyse eau piscine

Le traitement de l’eau dans une piscine à électrolyse

Le traitement de l’eau de votre piscine va se faire grâce au sel qui se transforme en chlore au contact d’un appareil à hydrolyse. Le chlore étant un algicide et un anti-bactérien puissant, il ne sera pas nécessaire d’utiliser des produits supplémentaires. 

Opter pour un traitement au sel vous simplifie donc largement l’entretien de votre piscine puisqu’il n’est pas nécessaire de rajouter du sel trop souvent (moins souvent que du chlore dans une piscine plus classique). 

Comment régler votre électrolyseur au sel ?

Pour mettre en route l’électrolyseur, faites attention à bien suivre les recommandations du fabricant.

Vous devrez verser au démarrage la quantité de sel qui est recommandée pour votre configuration. Il est impératif d’avoir une eau propre, avec une température supérieure à 15° C et un pH situé entre 7,0 et 7,4 avant de lancer l’électrolyseur.

Quand faire fonctionner l’électrolyseur de la piscine ?

L’électrolyseur étant relié à la filtration de la piscine, il va tourner en même temps qu’elle. Pour savoir quand faire fonctionner l’électrolyseur, il faut donc calculer la durée de filtration nécessaire. 

Ce calcul dépend de la saison puisqu’il prend en compte la température de l’eau. Divisez la température de l’eau dans votre bassin par deux, et vous obtiendrez le temps de filtration nécessaire par jour.

Attention au taux de pH avec une piscine salée

Élément important dans la gestion de votre piscine : la surveillance du niveau de pH. En effet, la soude caustique du sodium peut facilement augmenter le pH, et une piscine avec un pH trop élevé sera plus sujette aux algues et aux moisissures. 

Utilisez donc régulièrement un testeur de pH pour vous assurer de garder un niveau situé entre 7,0 et 7,4. La solution la plus facile pour garder un taux correct est d’installer un régulateur de pH qui fera les ajustements nécessaires.

Bien utiliser le chlorure de sodium

Le sel est un produit très simple, mais quand il s’agit d’une utilisation pour une piscine, il faut forcément faire attention à quelques éléments. Quel produit acheter ? Quelle quantité utiliser et quand faut-il en rajouter ?

Quel sel utiliser pour un électrolyseur de piscine ?

Le sel peut être produit de différentes façons et tous ne sont pas adaptés à une utilisation dans une piscine avec électrolyseur. Pour vous assurer que votre sel soit compatible avec votre électrolyseur, suivez la norme EN 16401 – qualité A.

Cette norme vous garantira d’utiliser un sel pur aussi bien sur le plan chimique, physique que microbiotique. La pureté est importante pour garantir une faible concentration de calcium et de magnésium. Il ne doit pas non plus contenir de métaux lourds ou des additifs qui pourraient abîmer le revêtement du bassin ou les électrodes. 

Le sel pour votre piscine doit aussi être assez compact pour ne pas se dissoudre trop rapidement dans l’eau afin que l’électrolyseur fonctionne au mieux. Il peut contenir des agents stabilisateurs qui permettront de limiter la photosynthèse, ainsi que des agents anticalcaires et anticorrosion.

Comment calculer la quantité de sel pour sa piscine ?

Pour savoir quelle quantité utiliser, il faut prendre en compte :

Le volume en m³ d’eau du bassin. Pour calculer ce volume, appliquez la formule suivante (pour un bassin rectangulaire) : Longueur x largeur x Hauteur moyenne. Convertissez ensuite le volume en m³ en volume en litres (1 m³  = 1000 litres)

Le taux de sel recommandé pour votre électrolyseur (généralement entre 3 et 7 gr/L). Vous trouverez ce taux dans la notice du fabricant, ou directement sur l’appareil.

À partir de ces données, vous pourrez réaliser le calcul suivant : dosage du sel recommandé x volume en litres du bassin, qui vous donnera la quantité de sel nécessaire pour votre piscine.

Quand remettre du sel dans l’électrolyseur ?

Comme expliqué plus haut, l’électrolyseur fonctionne avec un cycle perpétuel. Le sel que vous allez ajouter dans votre piscine à la mise en route va donc se transformer en chlore, puis de nouveau en sel, puis en chlore, etc. Il n’est donc pas nécessaire d’en rajouter toutes les semaines, comme vous pourrez avoir besoin de le faire avec des galets de chlore sur une piscine plus classique. 

Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut jamais ajuster la quantité de sel de votre piscine ! Vérifiez une ou deux fois par an si le taux est toujours correct. La mise en hivernage et la remise en service peuvent être de bons moments pour faire ça. Vous pouvez également vérifier le taux de sel après de gros orages, si votre piscine n’était pas couverte. 

Pour tester le taux de sel, utilisez tout simplement des bandelettes prévues à cet effet. Trempez-les dans l’eau en profondeur pendant quelques minutes et reportez-vous à la notice pour lire le résultat. 

S’il manque du sel, ajustez le dosage en calculant la différence entre le taux réel et le taux nécessaire (celui, donc, que vous avez appliqué à la mise en route de l’électrolyseur).

Peut-on avoir des problèmes d’algues avec un électrolyseur ?

Même si l’électrolyseur au sel fabrique du chlore qui va venir désinfecter l’eau de la piscine, il n’est pas impossible de se retrouver avec un bassin vert.

Pourquoi ma piscine au sel devient verte ?

Lorsque l’eau de votre piscine se trouble, devient verte ou encore a des tâches noires ou moutarde, c’est que des algues se sont développées dans le bassin. 

L’apparition de ces algues peut être causée par :

Un pH mal équilibré. Au contact du sel, le pH de votre eau augmente, et plus le pH d’une piscine est élevé, plus l’environnement est favorable au développement des algues.

Un électrolyseur mal réglé. Le chlore créé par l’électrolyseur a une action algicide. Mais si l’électrolyseur est mal réglé et qu’il n’y a pas assez de chlore dans la piscine, alors des algues peuvent faire leur apparition.

Comment choquer une piscine salée ?

Lorsqu’une eau de piscine est très sale ou envahie par les algues, il peut être nécessaire de réaliser un traitement choc. Comment procéder quand on utilise l’électrolyse au sel ?

  1. Commencez par nettoyer le bassin avec attention : parois, fond du bassin… tout doit être brossé vigoureusement pour décoller les algues et les salissures.
  2. Éteignez l’électrolyseur.
  3. Ajoutez du chlore acheté en magasin dans votre piscine.
  4. Nettoyez bien le filtre.
  5. Ajoutez un floculent pour éliminer jusqu’aux plus petites particules.
  6. Laissez tourner la filtration pendant au moins 48 heures. 
  7. Remettez en route l’électrolyseur quand l’eau de votre piscine est de nouveau propre.
  8. Vérifiez que le taux de pH de votre eau est bien situé entre 7,0 et 7,4.

L’électrolyse au sel présente de nombreux avantages pour le traitement de l’eau d’une piscine, et l’entretien n’est pas forcément plus compliqué qu’avec une autre solution, bien au contraire. Avant de changer vos habitudes, et d’installer un matériel coûteux, prenez en compte vos besoins pour voir si ce changement sera vraiment intéressant pour vous.

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

Service Commercial

 05 82 95 49 49

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Service Clients

 05 35 54 01 46

du lundi au vendredi de 9h à 18h