05 82 95 49 49

(du lundi au vendredi de 9h à 18h)

Abrisud (1)

Leader européen de l'abri de piscine et de terrasse

L’eau de ma piscine est trouble : explications et solutions

Fines particules, eau laiteuse, mousse, résidus gras… Tous ces inconvénients sont courants dans une piscine. Mais une eau trouble n’invite pas vraiment à la baignade, et peut être signe d’un problème à régler rapidement pour éviter d’abîmer les équipements, ou de ne plus pouvoir se baigner. Alors, comment expliquer cette eau trouble ? Quelles solutions s’offrent à vous pour retrouver une eau claire dans laquelle vous aurez plaisir à vous baigner ? Découvrez notre guide complet pour comprendre d’où vient l’eau trouble dans une piscine et comment vous en débarrasser.

eau trouble piscine

Pourquoi l’eau de votre piscine est-elle trouble ?

De nombreux éléments peuvent créer une eau de piscine trouble. Pour traiter efficacement le problème, vous devez donc être en mesure de l’identifier. 

Un mauvais équilibre de l’eau

La cause la plus courante d’une eau de piscine trouble est un déséquilibre de l’eau.

Un déséquilibre se retrouve dans la quantité de chlore présente dans la piscine ou dans le pH qui peut être trop alcalin ou acide.

Une eau sale

Les débris qui tombent dans la piscine peuvent laisser du sable et des particules fines dans l’eau. Lorsque l’eau de piscine est légèrement trouble, c’est parfois uniquement signe qu’il est temps de procéder à un nettoyage du bassin ou des équipements.

Des algues

Lorsque les algues se développent dans une piscine, elles peuvent troubler l’eau. Les algues n’étant pas toujours vertes (elles sont parfois même blanches), elles ne se remarquent pas forcément tout de suite, mais elles vont troubler l’eau.

Une eau laiteuse pourra aussi être causée par des algues mortes dans la piscine, notamment lorsqu’il a été nécessaire de réaliser un traitement choc. Dans ce cas-là, rien d’inquiétant, l’eau a juste besoin d’être filtrée.

Trop de calcaire 

On parle d’eau dure quand l’eau de la piscine contient trop de calcaire. Ce problème est généralement causé par un pH trop élevé.

Le calcaire peut venir endommager les équipements, et notamment colmater le sable du filtre. L’eau n’étant plus filtrée correctement, les poussières y restent et l’eau de piscine devient trouble.

Les intempéries

Il est courant de retrouver une eau trouble après un orage ou de fortes pluies. L’eau de pluie, qui contient de nombreuses particules, vient, en effet, polluer la piscine et déséquilibrer le pH.

Il faudra donc nettoyer la piscine et rééquilibrer l’eau. Pour éviter ce genre de désagréments, vous pouvez tout simplement couvrir votre piscine en cas d’intempéries.

Les différentes solutions en cas d’eau trouble 

Une fois que vous aurez trouvé la raison de votre eau trouble, vous pourrez mettre en place plusieurs solutions pour récupérer une eau claire.

La filtration

Première chose à faire pour commencer à régler votre problème d’eau trouble : mettre la filtration en route. Vous pourrez la faire tourner plus longtemps que d’habitude, afin de vous assurer que tous les dépôts vont être filtrés. 

Vérifiez également que la filtration fonctionne bien, qu’aucune pièce n’est endommagée et que le filtre n’est pas encrassé.

La filtration est un des éléments qui permettent de garder une eau propre. Si une eau de piscine trouble est causée par une trop grande quantité de saletés dans l’eau, alors elle permettra de retrouver une eau propre et claire. La filtration pourra être facilitée par l’utilisation de floculant.

Le pH et le chlore

Si l’eau de votre piscine est trouble par manque de chlore, il faudra tout simplement en ajouter. S’il s’agit plutôt d’un déséquilibre du pH, alors il faudra le rectifier avec un produit adapté. Le pH Plus permet de l’augmenter, tandis que le pH Moins le fera baisser.

En règle générale, voici les taux qu’il faut respecter afin que l’eau de votre piscine reste propre et idéale pour la baignade :

Le pH (qui signifie potentiel hydrogène) représente la concentration en ions hydrogène de l’eau. Il doit être situé entre 7,2 et 7,4. Selon les conditions (notamment la région et la dureté de l’eau), il peut être légèrement en-dehors de cette mesure. À partir de 8, le pH est basique, et l’eau est alcaline. En dessous de 6, l’eau est acide.

La quantité de chlore doit être de 1,5 à 2 mg par litre d’eau. Trop de chlore peut abîmer le liner et les maillots de bain ainsi que créer des irritations. Mais une eau pas assez chlorée ne sera pas suffisamment désinfectée et créera un environnement propice au développement des bactéries.

Le floculant 

Afin de faciliter la filtration de l’eau de piscine, vous pouvez y ajouter du floculant, que l’on appelle aussi parfois produit clarifiant.

Le floculant permet d’amasser les plus petites particules qui se trouvent dans l’eau, et qui sont justement trop petites pour être filtrées correctement. Ainsi regroupées, elles peuvent passer dans le filtre.

Le floculant se présente sous différentes formes possibles :

Le clarifiant liquide, qui se dilue directement dans l’eau de la piscine.

Le clarifiant à cartouche, qui se met dans la filtration et peut être utilisé en prévention, notamment si l’eau de votre région est très calcaire.

Le clarifiant en pastille, qui se place dans les skimmers.

Vous devrez, bien entendu, respecter les dosages recommandés par le fabricant, et choisir un produit adapté aux traitements que vous utilisez déjà ainsi qu’à votre système de filtration.

Si vous avec eu besoin de réaliser un traitement choc pour lutter contre des algues et qu’il reste des dépôts dans la piscine, le floculant vous aidera à vous débarrasser de toutes ces particules pour retrouver une eau propre.

L’anti-calcaire pour traiter une eau de piscine laiteuse

Si l’eau de votre piscine est blanchâtre et laiteuse, le problème vient sûrement du calcaire. Il faudra dans ce cas-là utiliser un anti-calcaire, puis contrôler régulièrement le niveau de tartre. En effet, certaines régions ont une eau dure et les piscines développent alors plus facilement du tartre.

L’anti-calcaire peut être utilisé pour régler un problème de tartre, mais également en traitement préventif, surtout lorsque vous savez que votre piscine est à risque. 

Lorsque le tartre est déjà installé, il faut l’enlever en frottant avec une brosse et de l’anti-calcaire. Cette tâche étant contraignante, il vaut mieux anticiper le calcaire avec un traitement préventif plutôt que de laisser le tartre s’installer.

Nettoyer la piscine

En plus des traitements qui vont vous permettre de vous débarrasser d’une eau de piscine trouble, assurez-vous d’effectuer un bon nettoyage de votre bassin avant de faire tourner la filtration. Vous enlèverez ainsi tous les dépôts qui peuvent augmenter la turbidité de l’eau.

Un nettoyage efficace d’une piscine doit se faire de façon méticuleuse. La piscine est, en effet, constituée de plusieurs éléments qui doivent tous être nettoyés régulièrement.

Il faudra donc brosser les parois du bassin et enlever les dépôts en surface de l’eau, mais également penser à laver les skimmers, le système de filtration ou encore les buses de refoulement.

Quel entretien pour éviter d’avoir une eau de piscine trouble ?

Un entretien régulier et réalisé avec attention est la première chose à mettre en place pour éviter d’avoir une eau trouble. 

Le matériel pour nettoyer votre piscine

Kit nettoyage piscine

Le nettoyage de la piscine doit s’effectuer à plusieurs reprises dans la saison. Il faudra, pour cette tâche, vous équiper de plusieurs accessoires :

Une épuisette de surface, pour récupérer les plus gros débris tombés dans la piscine et nettoyer la surface de l’eau ;

Un balai aspirateur, pour nettoyer manuellement le fond de la piscine et les parois du bassin ;

Un robot aspirateur, pour automatiser le nettoyage et le simplifier ;

Une brosse pour les parois du bassin ;

Une gomme magique, une brosse ou un chiffon microfibres, pour la ligne d’eau.

L’importance de la filtration

Le nettoyage n’est pas suffisant pour garantir une eau propre. En effet, si l’eau de piscine stagne, elle finira par devenir trouble. C’est là que la filtration entre en jeu, en permettant à l’eau de circuler.

Le système de filtration est composé de plusieurs éléments : les skimmers, les buses de refoulement, la pompe et le filtre. Chacun de ces éléments a son importance, il est donc important de vérifier leur bon fonctionnement régulièrement et de les nettoyer. 

Le filtre est particulièrement important puisque c’est lui qui va éliminer les impuretés qui se retrouvent dans la piscine.

Le filtre à sable est le système de filtration le plus couramment utilisé. Il peut s’encrasser et doit donc être nettoyé de temps en temps, voire remplacé lorsqu’il n’est plus performant.

Le traitement de l’eau

Une eau bien équilibrée et désinfectée fait partie des clés pour éviter d’avoir une piscine trouble.

Le traitement de l’eau va se faire principalement par le chlore qui a une action anti-bactérienne. Si vous n’avez pas une piscine au chlore, vous utiliserez du brome ou de l’oxygène actif.

Pour conserver une eau saine, vous allez devoir vérifier toutes les semaines les taux de chlore et de pH, puis les ajuster si nécessaire. Vous pourrez compléter ce traitement par d’autres produits, comme de l’algicide ou de l’anti-calcaire.

Comment récupérer une eau de piscine trouble naturellement ?

Certaines astuces peuvent vous aider à garder une eau claire, en utilisant des produits naturels. Attention cependant : ce n’est pas parce que ces traitements sont naturels qu’ils ne doivent pas être utilisés avec précaution et, dans certaines situations, ils pourront ne pas être suffisants.

Le bicarbonate de soude

Très utile dans les tâches ménagères, le bicarbonate de soude a des propriétés désinfectantes et est composé de substances alcalines.

Il peut rendre l’eau de la piscine plus pure et augmenter le pH. En éliminant les bactéries et en équilibrant l’eau, il aide à se débarrasser d’une eau trouble et permet même d’éviter que le calcaire se forme.

Pour bien l’utiliser, il faudra verser le bicarbonate dans le bassin et le laisser agir une nuit entière, avant de passer l’aspirateur et de filtrer. 

Le peroxyde d’hydrogène

Aussi appelé oxygène actif, le peroxyde d’hydrogène est un désinfectant puissant, qui peut venir compléter l’action du chlore ou du brome. Il peut aider à lutter contre les algues et purifier l’eau de la piscine.

Il s’utilise aussi bien en traitement régulier que pour réaliser traitement choc. 

Comment enlever les dépôts au fond de la piscine ?

Les dépôts qui arrivent dans votre piscine peuvent couler et se retrouver au fond du bassin, créant une eau trouble. Rien de grave heureusement, et avec le bon matériel, le fond de votre piscine sera relativement facile à nettoyer.

Le robot aspirateur

La solution la moins contraignante pour nettoyer efficacement le fond de votre piscine est de vous équiper d’un robot aspirateur. Son avantage : il s’occupe du nettoyage à votre place, et sans avoir besoin de votre surveillance. 

Il existe différents types de robots pour piscine : électrique, hydraulique ou pulseur, le premier étant généralement considéré comme une valeur sûre pour un nettoyage efficace.

Certains modèles très performants permettront également de passer sur les parois du bassin, ou encore dans les escaliers.

Le balai aspirateur

Le balai aspirateur est la solution manuelle pour nettoyer le fond d’un bassin de piscine.

Ce balai est équipé d’un manche télescopique, avec une tête rectangulaire ou triangulaire, et se raccorde au système de filtration de la piscine. Vous allez ainsi à la fois brosser le bassin et aspirer les impuretés qui vont être filtrées.

L’utilisation de l’aspirateur manuel est plus contraignante qu’un robot puisqu’elle demande des efforts et du temps. Il reste cependant utile pour nettoyer les endroits auxquels le robot aura peut-être du mal à accéder, comme les coins (une tête en triangle sera alors tout à fait adaptée).

Il sera aussi intéressant d’en avoir un dans votre matériel d’entretien pour des nettoyages exceptionnels ou en cas de panne du robot.

Comment retrouver une eau claire dans une piscine très sale ?

Liner très sale, sable au fond du bassin, résidus gras : une eau trouble peut tout simplement être une eau très sale. Comment effectuer un nettoyage efficace ?

Nettoyer un liner de piscine très sale

La gomme magique que vous pouvez utiliser pour l’entretien habituel de votre liner vous servira aussi s’il est particulièrement sale… avec un peu plus d’huile de coude !

Vous pourrez également utiliser un produit pour faciliter le nettoyage. Il existe ainsi des nettoyants pour liner, mais du vinaigre blanc peut aussi faire l’affaire. Appliquez le produit sur une éponge et frottez en faisant des cercles pour absorber la saleté sans abîmer le liner.

Si votre liner est vraiment sale, demandez-vous tout de même s’il ne s’agit pas d’un problème de calcaire ou d’algues, pour être sûr de le traiter correctement.

De la boue ou du sable dans le fond de la piscine

Il est possible que vous vous retrouviez avec du sable, ou même de la boue, dans le fond de votre piscine, par exemple après un hivernage. Pouvez-vous, dans ce cas-là, utiliser votre matériel habituel pour nettoyer le bassin ? 

Si vous avez un peu de sable dans le fond de votre bassin, votre robot aspirateur fera tout à fait l’affaire. Mais si la quantité est importante ou que vous avez de la boue, alors vous pourrez commencer par passer l’aspirateur manuel pour enlever le gros de saletés, avant de finaliser le nettoyage avec votre robot.

Enlever les dépôts et résidus gras dans la piscine

Une eau trouble peut l’être à cause de résidus gras, qui se fixent sur les parois du bassin ou flottent à la surface de l’eau. Ces dépôts de gras proviennent généralement des huiles ou protections solaires et du maquillage utilisés par les baigneurs, ainsi que de l’environnement de la piscine. 

Pour vous en débarrasser, vous pourrez utiliser un tissu absorbant en microfibres. Placez-le dans le skimmer de surface pour qu’il retienne toutes les particules de gras qui arriveront dans le système de filtration. Pensez à bien renouveler ce tissu lorsque il devient trop sale pour être efficace.

Une autre astuce pour vous débarrasser du gras dans votre piscine est d’utiliser des balles de tennis : placez-en cinq à dix dans l’eau toute une nuit pour qu’elles absorbent le gras. Vous pourrez ensuite les retirer et les passer à la machine avant de les réutiliser lorsque ce sera nécessaire.

Que faire quand il y a de la mousse dans l’eau de la piscine ?

Il est tout à fait normal que l’eau de la piscine mousse pendant la baignade. Mais si plusieurs heures après, vous constatez toujours de la mousse dans l’eau, c’est qu’il y a, en effet, un problème à régler.

Pourquoi y a-t-il de la mousse dans votre piscine ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la présence de mousse dans l’eau d’une piscine :

L’utilisation d’algicide. Les traitements algicides et fongicides peuvent être moussants. Si vous constatez de la mousse après en avoir utilisé, rien d’inquiétant donc, c’est tout à fait normal.

La présence d’algues. Les algues, lorsqu’elles se développent sur les parois du bassin, peuvent créer une impression de mousse. 

La présence de savon. Les baigneurs peuvent apporter du savon ou d’autres déchets organiques avec eux, lors de la baignade.

La nature de l’eau. Une eau douce va mousser plus facilement. Selon les régions, il peut donc être plus courant d’avoir de la mousse dans l’eau de sa piscine.

Les solutions contre la mousse dans la piscine

Si vous constatez régulièrement de la mousse dans votre piscine, commencez par vous assurer qu’il ne s’agit pas d’algues.

Vérifiez ensuite le pH et équilibrez-le si nécessaire.

Faites aussi tourner le système de filtration pour enlever les dépôts qui auraient pu être causés par l’environnement ou la baignade. 

Enfin, vous pouvez également utiliser un produit anti-mousse pour piscine. Il vous aidera à éviter que de la mousse se forme trop rapidement, notamment si votre eau est plutôt douce et sujette à ce problème, ou si votre algicide est moussant.

Pour bien utiliser ce produit, assurez-vous de respecter les recommandations du fabricant.

Eau trouble : signe d’une présence d’algues ?

Si malgré un bon nettoyage de votre bassin, l’eau reste trouble, il n’est pas impossible que le problème soit causé par des algues. Elles peuvent être vertes, mais également moutarde, noires, blanches, brunes ou rouges. Il faut les traiter rapidement pour éviter leur prolifération.

Comment se développent les algues dans une piscine ?

L’eau de la piscine est un environnement favorable pour le développement des algues. Des déséquilibres dans cet environnement peuvent donc facilement causer leur apparition :

Un pH trop élevé (au-dessus de 7,6) ;

Une eau trop chaude, particulièrement l’été ou si vous attendez trop pour remettre la piscine en route après l’hivernage ;

Une mauvaise filtration de l’eau, qui ne récupère pas tous les dépôts ;

Un entretien du bassin pas assez rigoureux ;

Une mauvaise quantité de chlore dans l’eau, le chlore ayant une action anti-bactérienne et algicide.

Si des algues causent une eau trouble dans votre piscine, la première chose à faire va être de comprendre ce qui pourrait en être à l’origine. Vous serez ensuite en mesure de régler ce problème, puis de nettoyer et traiter le bassin pour vous débarrasser des algues.

Comment se débarrasser des algues ?

Un nettoyage minutieux de votre bassin et un traitement adapté de l’eau sont les deux actions à suivre pour régler un problème d’algues dans une piscine. Vous devrez donc commencer par les décoller et en enlever, autant que possible, de la piscine.

Brossez vigoureusement les parois du bassin, passez le robot aspirateur et utilisez une épuisette pour enlever les algues en surface. Passez ensuite au nettoyage de tous les équipements (le skimmer, le filtre, les buses de refoulement…) qui peuvent, eux aussi, être envahis.

Une fois ce nettoyage terminé, vous allez devoir traiter votre eau pour tuer les algues. Il faudra réaliser un traitement choc au chlore de la piscine pour la désinfecter et compléter ce traitement par un produit algicide, adapté au type d’algues que vous avez dans votre bassin. 

Enfin, c’est la filtration qui va vous permettre de finaliser ce travail et de retrouver une eau claire. Laissez-la tourner jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trouble. Ce processus peut durer jusqu’à 24 ou 48 heures.

Si, malgré le traitement choc et la filtration, votre piscine est toujours trouble, vérifiez l’équilibre de l’eau et ajustez-la si nécessaire, avant de recommencer le traitement. 

Comment utiliser l’anti-algues ?

Un algicide est un produit qui permet de lutter contre les algues dans une piscine. Il peut être utilisé de deux façons différentes :

En traitement préventif, vous ajoutez alors de temps en temps un peu d’anti-algues dans votre piscine, pour compléter l’action du désinfectant ;

En traitement des algues, lorsqu’elles se sont installées dans le bassin. 

Vous trouverez plusieurs types d’algicides, certains étant conçus spécialement pour certaines algues plus récalcitrantes, comme les algues noires ou les algues moutarde. Faites attention à bien choisir un produit compatible avec les autres traitements que vous utilisez.

Pour les dosages, il faudra respecter les recommandations indiquées sur le produit.

Enfin, il faut savoir que les produits anti-algues sont parfois chargés en cuivre et peuvent donc créer de la rouille dans la piscine. La solution, dans ce cas-là, est d’associer leur utilisation à celle d’un séquestrant pour métaux.

Quelques conseils supplémentaires pour garder une eau claire

Un nettoyage régulier et un bon contrôle du pH sont les gestes les plus importants pour éviter de vous retrouver avec une eau trouble. Pour les compléter, quelques installations et de bonnes habitudes peuvent également vous aider à garder une eau claire. 

Couvrir la piscine

Installer une couverture de piscine est une solution simple et très efficace pour faciliter l’entretien de votre bassin. Vous pourrez ainsi facilement couvrir votre bassin en cas d’intempéries ou en dehors des moments de baignade, pour éviter que trop de débris se déposent dans l’eau.

Une simple bâche de piscine peut tout à fait faire l’affaire, mais d’autres solutions pour couvrir l’eau de votre piscine seront à la fois plus esthétiques, plus sécurisées et plus faciles d’utilisation. C’est le cas notamment du volet roulant, qui peut être motorisé et immergé, ou encore de l’abri de piscine, qui pourra vous permettre de prolonger la baignade plus longtemps dans l’année.

Installer un pédiluve et une douche solaire

Nous l’avons vu, les baigneurs peuvent amener avec eux du gras ou d’autres salissures. Pour limiter au maximum cette pollution, le plus simple est de se doucher rapidement avant d’entrer dans l’eau. 

Pour que cette règle d’hygiène soit facile à suivre, vous pouvez installer un pédiluve à côté du bassin, afin d’éviter d’amener du sable et de la terre sous vos pieds.

Une petite douche solaire à proximité pourra aussi être utile, afin d’enlever les résidus d’huile bronzante ou de crème hydratante qui peuvent se trouver sur la peau, et qui risquent ensuite de former une pellicule grasse dans l’eau de la piscine.

De nombreuses raisons peuvent expliquer une eau de piscine trouble. Même si la cause n’est pas forcément inquiétante, il faudra tout de même prendre ce problème au sérieux, pour éviter qu’il s’aggrave ou pour ne pas passer à côté de quelque chose de plus ennuyeux. Un bon entretien et une surveillance attentive de la piscine permettront d’éviter d’avoir une eau trouble. Dans tous les cas, et quel que soit le traitement que vous décidez d’utiliser, n’oubliez pas de bien contrôler le pH de l’eau pour qu’il reste entre 7,2 et 7,4 , et d’activer la filtration : ces deux gestes sont la base pour une eau claire. Vous pourrez, bien entendu, vous tourner vers un professionnel de la piscine pour des conseils personnalisés.

À propos

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

À votre écoute

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Prix d’un appel local

Nous suivre

Service Commercial

 05 82 95 49 49

du lundi au vendredi de 9h à 18h

Service Clients

 05 35 54 01 46

du lundi au vendredi de 9h à 18h